30 mai 2019

Le Projet 20bisart

Un billet de blog pour parler du projet 20bisart, un projet artistique situé à Clichy, en banlieue parisienne.

Le concept : Dans une maison de 3 étages, promise à la destruction cet été, les murs sont laissés à disposition d'esprits créatifs en tout genre, qui ont carte blanche en terme d'expression artistique.


Les festivités ont déjà commencées, dans quelques pièces de la grande maison.


Voici certains artistes à l'oeuvre, avec leurs comptes instagram respectifs



instagram : @noodlesbyrachel

instagram : @alphaneroy

instagram : @chris_mlstb


instagram : @berenice.mdn

sur viméo : simonfeat


La fin du projet est fixée au 29 Juin, date à laquelle une journée porte ouverte est prévue. Le grand public aura alors la possibilité de voir le rendu final.


Si vous souhaitez participer ou en savoir plus sur le projet, vous pouvez contactez l'organisateur via le compte instagram @20bisart.



08 avril 2019

Erreur des pompes funèbres en votre faveur


Une comédie de Jean-Pierre Martinez
jouée par les Droles Gaillanais
Troupe de Théatre de Gaillan (région du Médoc)
mise en scène de Christian Sébille
affiche de Camille Piantanida       


Synopsis
Alban a organisé une petite réception pour honorer les cendres de son grand-père qui vient de disparaître. Mais suite à une erreur des Pompes Funèbres, c'est son propre nom qui figure sur le faire-part...


Mot du metteur en scène
"Un peintre raté, une alcoolique, un curé à l'ouest, un meilleur ami opportuniste... la liste des personnages est grande et la tentation d'en faire une matière absurde l'était tout autant. C'est en orientant volontairement le travail sur la face saugrenue de ces protagonistes, en tirant les traits pour en faire matière de jeu dans une situation tragique, que les comédiens ont composé leurs rôles. Des personnages décalés sur scène, mais qui peut-être feront écho. Sûrement en avons-nous déjà croisés qui auraient pu être de ceux-là."




Mon avis
Cette troupe d'amateurs livre un résultat quasiment professionnel.
Les points forts sont d'abord l'histoire. Il y a du rythme, du comique essentiellement de situation, et même si on tombe par moment dans le travers du théâtre de boulevard (exemple avec le personnage lesbien, ou l'anecdote du travelot), cet aspect n'est pas trop poussé, et il plait au public qui rit volontiers sur ces passages.
Ensuite le décor. Il met d'amblée plein la vue et permet une immersion rapide dans l'histoire.
Et comme dernier point fort, les deux personnages principaux : Alban, artiste peintre (interprété par Nicolas Veillon, président de la troupe), et sa femme Eva (interprétée par Aurélie Mallet). Les deux personnages sont l'armature de l'histoire, avec lesquels les autres protagonistes viennent interagir. Ils se répondent du tac au tac, donnent beaucoup d'énergie, et installent ce fameux rythme de jeu indispensable pour que l'humour soit efficace.
Cet humour en tout cas a fait mouche ce samedi soir dans la salle des fêtes de Gaillan, puisque dès les premières répliques, le public a commencé à rire, discrètement, pour se lâcher, rire à gorge déployée dans la seconde partie.



Un succès pour les artistes et un bon moment pour spectateurs qui ont semblé ravi.
En opposition au cinéma, le théâtre (et plus généralement le spectacle vivant) m'est apparu ce soir là comme une chance pour la vie communautaire, car il rapproche les spectateurs, permet des interactions entre habitants. Et le rire, c'est bon pour la santé.


Bravo à la compagnie des Drôles Gaillanais.


Les prochaines représentations de cette pièce :
Le 15 juin 2019 à Queyrac 20h30
Le 21 septembre 2019 à Vendays
Le 12 octobre 2019 à Vensac

Pour rester informé de l'actualité de la troupe : suivre leur page facebook

10 février 2019

Le Chant du Loup



Le Chant du loup, réalisé par Antonin Baudry 
avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz et Reda Kateb.



Synopsis
Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or. Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique. Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.




La critique de Thomas
Cette avant-première nous plonge rapidement dans le monde des sous-mariniers. Les premières scènes du film nous offre un dialogue plutôt technique parfois même incompréhensible mais qui après quelques minutes arrive néanmoins à nous mettre sous tension, sensation anxiogène quasiment présente tous au long de l’histoire.

On découvre rapidement tout l’enjeu du personnage de Chanteraide (François Civil) dans son poste d’Oreille d’Or, autrement dit l’analyseur-acoustique, chargé de décrypter tous les sons autour du sous-marin, du simple dauphin au sous-marin ennemi. La bande son joue d’ailleurs son rôle et permet au spectateur de se mettre dans la peau de ce personnage.

Le premier combat au large de la Syrie offre un réalisme convainquant hormis son dénouement qui est l’une des seules scènes en décrochage avec le reste du film et qui se rapproche de la science-fiction.

La relation amoureuse de Chanteraide est le seul bémol du film et n’a que très peu d’intérêt dans le cours de l’histoire.

Pour son premier long-métrage, Antonin Baudry nous offre un film que l’on ressent comme documenté et le débat avec ce denier qui a suivi la protection nous a démontré la passion du réalisateur pour ce monde des sous-marins.

Un très bon divertissement.


En salle le 20 février 2019
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...